90 jours… (Extraits scénario)

90 jours…

On découvrira à travers cette histoire toute les couleurs de la Grèce.
La chaleur de l’été, les touristes en overdose. Les places inondées de restaurants, de « tavernas ». Un peuple qui vibre avec sa culture, son énergie, sa langue, ses danses et ses chants qui vous transpercent le cœur. Des iles comme Rhodes, ou au détour, une banlieue ouvrière d’Athènes…
C’est dans cette ambiance que Camille, bien loin de sa ville natale et dans l’anonymat le plus complet, essaiera de survivre juste pour protéger l’homme qu’elle aime.

Extraits

1. Int/Nuit – Couloir d’un hôtel sordide. Athènes

Un long et étroit couloir à peine éclairé par de vieux néons au plafond. Une sorte de couloir sans fin avec des portes fermées. Une impression de flou comme lorsque l’on regarde à travers une bouteille en verre.
On entend le souffle d’une respiration saccadée, des gémissements. Une personne, en premier dos à l’écran, un peu le buste penché en avant, s’arrête devant une porte. On voit son corps de profil avec de longs cheveux blonds qui lui couvrent le visage. L’image devient doucement plus nette.
C’est une jeune fille. Elle se penche pour regarder par le trou d’une serrure. Elle retient son souffle et on perçoit comme un courant d’air qui passe à travers le trou de la serrure. On voit son œil qui observe. La jeune fille attend. Pas un bruit, juste ce petit courant d’air.
L’air désespéré, perdue, elle se relève. C’est une jolie jeune fille d’environ 18 ans vêtue d’une jupe d’hiver et d’un chemisier blanc à manches longues. La panique se lit sur son visage. Un visage boursouflé par les larmes.

La jeune fille (à travers un souffle)
Bassem n’est pas encore rentré…

Désespérée, elle pose machinalement la main sur la porte et baisse la tête.

FLASH BACK

2. Ext/Nuit – Banlieue verte. Paris.

Maison isolée enserrée d’un jardin clos avec de grands murs et des grilles en fer.
La porte d’entrée s’ouvre dans le noir. Deux personnes sortent de la maison.
On entend des chuchotements, des bruits, des rires de fille.
Dans le jardin, à la lueur de réverbères, on découvre 2 jeunes filles qui avancent prudemment dans le noir. Chacune porte une valise. Elles sont habillées mode. On perçoit des rires étouffés. On reconnait la jeune fille du plan précédent. Elle est vêtue d’un jean moulant, d’un petit haut court, blouson jean, chaussures à semelle compensée. Elle marche devant. L’autre jeune fille est brune, coupe au carré, un peu ronde. Elle porte un jean, une chemise blanche en liberty, une veste noire en cuir 3/4 et des chaussures à talon. On la voit soudain qui perd l’équilibre.

La jeune fille brune (s’immobilisant)
Merde !

La jeune fille cheveux blonds (en s’arrêtant et en se retournant vers la jeune fille brune)
Quoi merde, qu’est-ce que t’as ?

La jeune fille brune (maugréant)
Mon talon, putain ! Il s’est enfoncé dans la terre !

La jeune fille cheveux blonds (rigolant doucement)
Ah c’est bien toi ça !
Allez, arrêtes de râler, et avance ma poule !

La jeune fille brune (marmonnant en levant le pied pour sortir le talon de la terre)
Fait chier….

Les filles continuent de marcher ; la fille aux cheveux blonds toujours devant. Elle s’arrête devant un grand portail en fer. Elle pose sa main sur le portail. Elle la secoue. Un gros cadenas ferme le portail en fer. La brune l’a rejointe devant le portail. Elle lève son pied pour regarder son talon. Les filles ont posé leur valise.

La jeune fille brune (de mauvaise humeur)
Regarde moi ça, elle est niquée ma chaussure !

La jeune fille cheveux blonds (en regardant la chaussure de sa copine
Elle est pas niquée ta chaussure, elle est juste crade !
(puis essayant d’ouvrir la grille)
Putain, ils ont fermé la grille à clé ces cons ! Mais on est en prison ou quoi !

34. Ext/Nuit – Terrasse restaurant – Athènes

La terrasse immense d’un restaurant bon marché bondé de monde. De la musique résonne. Une table avec une dizaine de femmes entre 40 et 50 ans. L’homme qui ressemble à Jésus est là aussi. Cette attablée semble tout droit sortir d’un film de Fellini. Les femmes, la plupart aux cheveux courts, mangent goulûment avec les mains leur viande. Camille se tient bien droite sur sa chaise et mange délicatement. Camille et l’homme qui ressemble à Jésus sont assis côte à côte. De l’autre côté de Camille, une femme aux cheveux courts qui semble plus jeune que les autres. Dimitroula est assise un peu plus loin.

La femme plus jeune (s’adressant à Camille en anglais)
Alors, je lui dis que c’est OK ?

Camille (en anglais)
Ben oui ! Quel âge il a son fils ?

La femme plus jeune (en anglais)
Cinq ans. Mais tu verras, Kyrillos est un homme charmant, enfin, pour ce que je m’y connais (rires) ! Il est avocat et réside dans un des plus beaux quartiers d’Athènes. Ca te changera de chez Dimitroula !

Camille (en anglais)
Ben, le quartier à la limite, je m’en fous. C’est plutôt que je m’emmerde et que je n’ai plus un rond !

Une grosse femme (s’adressant à la femme plus jeune en grec)
Eh , Padra tu as fini de faire du gringue à la petite française ! Dimitroula va être jalouse !

Padra (lui répondant en grec)
Bah, je ne crois pas qu’elle apprécie les femmes celle-là !

Tout le monde rigole, sauf Camille qui ne comprend pas ce qu’elles ont dit.

La grosse femme (en grec)
Elle parle le grec au moins ?

Padra (en grec)
Quelques mots je crois.

La grosse femme (en grec)
Allez demande-lui de nous dire quelque chose qu’on rigole un peu bordel !

L’attablée est morte de rire. Camille très digne regarde l’homme qui ressemble à Jésus qui lui sourit gentiment.

L’homme qui ressemble à Jésus (en anglais)
Fais pas attention à elles… Elles ne sont pas méchantes, elles sont juste bourrées !

Il regarde les mains de Camille posées sur la table. Il constate qu’elles tremblent.

L’homme qui ressemble à Jésus (reprenant ) (en anglais)
Eh puis je suis là… Si tu as besoin de quoi que ce soit !

Camille (en anglais)
Merci Yiorgos, mais c’est juste du travail qu’il me faut !

Yiorgos (à voix basse) (en anglais)
Justement, je voulais te dire, euh, le plan de Padra, je ne sais pas, mais méfie-toi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s