Archives de tags | Pubs

PUBS

1° Thème ; le cristal

Une Rolls s’arrête devant un magasin de luxe Bd St Honoré à Paris.
Une femme, chanteuse d’opéra célèbre descend et entre parée d’un manteau de fourrure suivie de son chauffeur qui porte un gros sac.
– Vous avez du cristal ? dit-elle en s’adressant à un homme d’une soixante d’années en costume. J’adore le cristal, le vrai, sous toutes ses formes !
– Bien entendu Madame, répond élégamment le monsieur. Si vous voulez bien me suivre, je vais vous montrer,
– Ne vous donnez pas cette peine cher Monsieur, interrompit la femme, je vais vérifier par moi-même !
La chanteuse se recule, toussote et ouvre les bras. Un long son aigu sort de sa bouche. Le monsieur et le chauffeur se bouchent les oreilles, tout le magasin se met à trembler et le cristal sur les étagères se brise.
Le monsieur est sidéré.
– Mais enfin, Madame, voyons ! parvient-il à articuler.
La chanteuse tout sourire se tourne vers son chauffeur et lui fait un signe de la tête. Celui-ci ouvre le sac qu’il porte toujours et en sort une pelle et une balayette.
– Hector, ramassez TOUT s’il vous plaît !
Pendant que le chauffeur s’active, la chanteuse se tourne vers le Monsieur comme tétanisé. Elle sort un chéquier.
– Monsieur, combien vous dois-je ?
Aimer le cristal, le vrai, c’est l’aimer sous toutes ses formes !

2° Thème ; un dentifrice

Plan I. Une jeune femme se brosse les dents dans sa salle de bain. De la fenêtre de la SDB elle est épiée par une sorte de femme des cavernes à moitié édentée.
Plan II. La femme des cavernes est grimpée sur le dos de la jeune femme. Elle essaie de tirer sur les dents de la jeune femme.
La jeune femme agacée, lui tend le tube de dentifrice.
– Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! lui dit-elle ironiquement.
La femme des cavernes saisit fermement le tube de dentifrice. Elle appuie dessus et la pâte emplit sa bouche.
– Miam miam ! fait-elle l’air ravi.
– Mais non, lance la jeune femme en levant les yeux au ciel. Regarde !
Elle saisit sa brosse à dents et lui montre comment procéder.
Plan III. La femme des cavernes, tout sourire, sautille dans la forêt, une brosse à dents et le tube de dentifrice à la main. Ces quelques dents scintillent de blancheur…
Plan IV. Dans sa salle de bain, la jeune femme est ensevelie sous un amas d’os. Seule sa tête dépasse. Elle a l’air excédée.
Y au fluor, un dentifrice qui vaut bien son pesant d’os !

3° Thème ; une colle ultra-forte

Plan I. Le vent souffle. Un papi d’environ 75 ans est assis sur un banc en pierre devant une maison. Il regarde quelques personnes qui passent furtivement devant lui. Une mamie sort de la maison et se dirige vers lui.
– Emile ! La radio vient d’annoncer l’arrivée du cyclone Firinga ! Rentre vite à la maison ! Mon Dieu, cela fait dix fois que je te le dis !
– Oh ben non alors ! J’suis bien ici ! J’suis aux premières loges !
– Tu perds la tête mon pauvre ami, rentre tout de suite à la maison !
– Tu m’ennuies Adélaïde, je reste là ! Arrête de radoter ! Tu n’as qu’à rentrer toute seule ! Fiche-moi la paix !
La mamie se dirige vers la maison en se tenant la tête.
– Mon Dieu, il est fou !
Dès qu’elle a le dos tourné, le papi sort de sa poche un tube de colle X , se lève et met quelques points de colle sur le banc en pierre. Il se rassoit l’air satisfait.
– Non mais, qui c’est l’homme ici ! dit-il à haute voix tout en regardant la mamie qui l’observe à travers la porte d’entrée entrebâillée.
La mamie lève les yeux au ciel et ferme la porte.
Plan II. Le cyclone ravage le ciel, les arbres se plient, le vent balaie tout ce qu’il trouve sur son passage, sauf le papi collé à son banc de pierre.
Le papi imperturbable et l’air heureux regarde fasciné le spectacle.
La colle X, colle tout ; verre, porcelaine, plastique, bois et Papi indiscipliné !